Le cimetière castelbrainois, ultime étape de notre dossier !

 

Commencé il y a quelques mois maintenant, ce petit inventaire – sans prétention ni souci

d’exhaustivité – des sépultures historiques les plus intéressantes de la commune de Braine-le-

Château ne pouvait s’achever sans un détour par le… cimetière !

Car c’était une chose que d’inventorier les édifices mémoriaux isolés repérés ici et là sur le

territoire communal ; mais il fallait bien, à un moment ou un autre, que nous nous rendions dans ce

lieu dédié, où il est usuel de trouver la plus grande densité de monuments funéraires…

En fait de jardin mortuaire, notre commune ne possède certes ni le plus vaste, ni le plus

prestigieux. L’endroit ne manque pas de charme, cependant, situé qu’il est à l’orée des étendues

arborées de Notre-Dame-aux-Bois, avec vue sur le Vallon dit « de l’Espérance ».

Ce lieu tire également une bonne part de son attrait du fait que des sépultures d’époques très

différentes s’y côtoient. Cela ressort avec particulièrement de force au niveau des nombreux héros

militaires (qui relèvent aussi bien de la Seconde que de la Première guerre) ; mais c’est également

perceptible en dehors de cette catégorie spécifique, soit parmi les personnalités civiles.

Au nombre des tombes les plus anciennes, relevons ainsi celle de Jacques ACROLY, « en son

temps escuevin et marisal de braine le chasteau et mambour de la chapelle Ste-Croix environ 36

ans, lequel a fondé en ceste église chaque mois deux messes chantées du st-sacrement les jeudys,

et qui décéda roi des archers dudit lieu le 7 de janvier de l’an 1681 ».

Certes, avec cette dédicace haute en couleurs, on ne remonte pas jusqu’à ce XVème siècle qui vit

naître Maximilien de HORNES, premier héros de notre petite « ballade funéraire ». Mais la boucle

n’en est pas moins bouclée à sa manière, qui nous rappelle que notre environnement est peuplé de

traces fort anciennes de ceux qui, un demi-millénaire avant nous parfois, nous ont précédé dans ce

coin de pays !

Au-delà de ce dossier, c’est tout à la fois l’expertise en pompes funèbres et l’ancrage

résolument castelbrainois de la société Louis et Nadine CAMPENS qui vous sont rappelés !