Nouveau dossier : sépultures oubliées à Br.-le-Château

 

Nous qui vivons ici et maintenant, nous oublions trop souvent nos morts : c’est, à bien des égards, une étrange ingratitude envers ceux qui, avant nous, ont construit et occupé nos maisons, dessiné et arpenté nos rues, défriché et exploité nos champs, pratiqué et développé nos métiers

Comment ne pas se souvenir qu’il s’agit là de nos aïeux, de qui procède rien moins que notre existence en tant que telle, par les miracle de la descendance sans cesse transmise et renouvelée ?

Déjà surprenante envers nos ancêtres anonymes, cette mémoire à courte vue apparait plus incompréhensible encore en regard de ceux de nos prédécesseurs qui eurent des comportements exemplaires. A vrai dire, c’est carrément de « myopie » qu’il conviendrait de parler ici, puisque dans ces cas, des monuments ont bien souvent été érigés au détour de nos places et de nos routes pour, précisément, nous garder de toute amnésie !

Il n’y pas de raisons, évidemment, que Braine-le-Château échappe à la règle. Comme toute ville, comme tout village, notre bon bourg a ses sépultures illustres, que celles-ci abritent effectivement la dépouille du personnage ainsi honoré ou qu’elles aient simplement pour vocation de constituer un hommage à ces figures dignes d’une durable admiration.

L’ambition de ce petit dossier est à la fois modeste et essentielle, nous semble-t-il. Au travers d’une demi-douzaine d’articles, il s’agira pour nous de ramener à la lumière, le temps d’un instant, ces sites funéraires – localisés tant à Braine-le-Château que sur l’entité fusionnée de Wauthier-Braine. Nous serions heureux si – par l’effet du partage via les réseaux sociaux, notamment – cette initiative devait avoir pour effet de rendre ces figures célébrées hier encore moins injustement oubliées demain et après-demain !

Au-delà de ce dossier, c’est tout à la fois l’expertise en pompes funèbres et l’ancrage résolument castelbrainois de la société Louis et Nadine CAMPENS qui vous sont rappelés !