Suite aux mesures sanitaires actuelles, nous restons à vos côtés, par téléphone, email ou visio-conférence. Contactez-nous
Plongez au coeur
de notre showroom
virtuel
Duik in het hart
van onze virtuele
winkel!

Le sort des cendres – Les solutions “intra cemeterium”

 

Une fois la crémation accomplie par le crématorium, les cendres sont recueillies, soit dans l’urne cinéraire fournie par celui-ci, soit dans une urne distincte fournie par l’entrepreneur de pompes funèbres.

Le recueil des cendres dans l’urne et leur remise à la personne qualifiée pour pourvoir aux funé­railles se fait immédiatement après la crémation.

A partir de ce stade, plusieurs destinations sont envisageables pour les cendres du défunt.

Les trois premières d’entre elles sont dites “intra cemeterium”, en ce qu’elles trouvent pour cadre le périmètre du cimetière choisi.

  1. Inhumation des cendres. L’inhumation peut se faire en terrain concédé ou non (terre commune).
  2. Dispersion des cendres. Elle se fait sur la parcelle du cimetière dédiée à cet effet, dite “pelouse de dispersion”. Une taxe peut être demandée lorsque le défunt ne résidait pas ou n’est pas décédé dans la commune où les cendres seront dispersées.
  3. Placement des cendres dans un columbarium. Un colombarium est une loge concédée et dont le coût et la durée est différente pour chaque commune. (min. 5 ans). Le type de co­lum­barium et la possibilité ou non de personnaliser la plaque recouvrant la loge dé­pendent aussi du règlement communal.

Cet article est le quatrième d’une série d’une demi-douzaine de textes courts dédiés à la pré­sentation des rites funéraires en Belgique. Pour de plus amples informations, et pour un accom­pagnement aussi discret qu’efficace dans votre processus de deuil, contactez-nous !