Suite aux mesures sanitaires actuelles, nous restons à vos côtés, par téléphone, email ou visio-conférence. Contactez-nous
Plongez au coeur
de notre showroom
virtuel
Duik in het hart
van onze virtuele
winkel!

Le sort des cendres – Les solutions “extra cemeterium”

 

A côté des solutions impliquant de disperser ou de conserver les cendres du défunt dans l’en­ceinte même d’un cimetière, le droit belge n’autorise que trois pratiques bien balisées :  

  1. La dispersion des cendres en mer territoriale belge. Le navire largue ses amarres pour se rendre en haute mer sur le lieu de la dispersion. Il ralentit alors sa course et se place dans une position favorable. Un discours est possible pour donner un dernier adieu. La dispersion est exclusivement effectuée par le préposé de la commune.  Au retour, le navire repasse sur la position de l’immersion et fait entendre sa sirène. Un certificat mentionnant le nom du défunt, la date, l’heure et la position de l’immersion peut être rédigé sur demande.

2. La dispersion ou inhumation des cendres à un endroit autre que le cimetière ou la mer territoriale. Cette dispersion ou inhumation ne peut tou­tefois se faire sur le domaine public (cimetière excepté). La dispersion ou l’inhu­mation des cendres se fait à l’issue de la crémation. Lorsque le terrain sur lequel les cendres du défunt seront dispersées ou inhumées n’était pas la propriété de ce dernier, une autorisation écrite du propriétaire du terrain est requise préalablement à la dispersion ou l’inhumation des cendres. Lorsqu’il est mis fin à la conservation des cendres, la personne qui conservait l’urne (le dépositaire)  en fait la déclaration à l’officier de l’Etat civil de la commune où l’urne était conservée. L’urne est alors remise à un cimetière pour que les cendres du défunt y soient dispersées, inhumées ou placées dans un columbarium.

3. Partie symbolique des cendres. En Région Wallonne et en Flandre, une partie symbolique des cendres du défunt peut être confiée, à leur demande, au conjoint, au cohabitant légal et aux parents ou alliés au premier degré. Ces cendres sont déposées dans un récipient fermé et transporté de manière digne et décente. Les cendres sont en général mises dans une petite urne ou dans un bijou prévu à cet effet. Dans la région Bruxelles-Capitale, il faut remplir un formulaire pour recevoir cette partie symbolique des cendres.

Cet article est le cinquième d’une série d’une demi-douzaine de textes courts dédiés à la pré­sentation des rites funéraires en Belgique. Pour de plus amples informations, et pour un accom­pagnement aussi discret qu’efficace dans votre processus de deuil, contactez-nous !